Le Spinozisme de Robert Bresson, un cinéma ethique et moral

Disponible sur   amazon.fr 

 

41wx4zH7QEL. SL500 AA300 [1]

 

 

 

 

 

 

Si Spinoza ppropose une ethique imosant à l'homme de faire des choix et d'agir pour se découvrir soi-même et découvrir Dieu, Bresson lui, dresse un tableau plus sombre des individus et de la société. Au principe d'action spinoziste, source de développement et d'élévation s'oppose la passivité des personnages bressoniens face à leur destin. Cela est en fait la contrepartie de l'Ethique de Spinoza. La noirceur des thèmes bressoniens et la violence des images ne sont pas en opposition avec ce que l'on pourrait nommer "la philosophie de la joie" de Spinoza, mais elles en sont bien plus la face cachée.